Quelles sont vos attentes de voyages au Kenya ?

Les secrets du Kenya

 

Les voyages ciblés consistent à participer à des expériences qui contribuent à la durabilité et à l’autonomisation. En d’autres termes, voyager avec une destination, c’est voyager mieux. Et, sans le savoir, l’impact positif que vous pouvez avoir en participant à des initiatives environnementales et à des liens culturels authentiques rendra votre expérience plus immersive et significative.

 

En plaçant le « but » au centre de votre expérience de voyage, vous pouvez établir des liens profonds avec les personnes et les lieux que vous visitez, tout en vous assurant de minimiser votre impact environnemental, de protéger l’environnement naturel et la biodiversité, et d’être équitable. Le commerce améliore les communautés locales . Il s’agit d’une façon de voyager plus durable, responsable et éthique pour tous les participants, en redonnant à ceux qui ont élu domicile votre destination de vacances de manière respectueuse.

 

Vous ne pouvez bénéficier que de l’expérience. Les voyages axés sur un objectif sont une communication plus enrichissante et plus vraie, et vous le trouverez généralement plus agréable (et mémorable !).

 

Faites partie de la solution de protection

 

Au cours des dix dernières années, plus d’un million de pangolins ont été victimes de la criminalité liée aux espèces sauvages. Il est entendu que ce sont les animaux les plus commercialisés illégalement dans le monde. Cela place les huit espèces – réparties à parts égales entre l’Afrique et l’Asie – sur la liste des espèces menacées, allant de vulnérables à en danger critique d’extinction. C’est pourquoi si nous voulons que l’avenir de la nature africaine inclue ces fascinants “fourmiliers écailleux”, il est très important de les protéger.

 

 

Au Kenya, des projets de recherche ont été mis en place pour mieux comprendre le nombre et le comportement des pangolins du Masai Mara, et pour développer des stratégies pour mieux les protéger. En soutenant de tels projets par des visites et des dons, vous pouvez contribuer à la protection des pangolins en augmentant les recherches sur le terrain, les équipes anti-braconnage et la surveillance basée sur les dernières technologies.

 

La population d’éléphants du Masai Mara est dans une situation similaire à celle de leur petite et timide population d’éléphants. Si les niveaux actuels de braconnage dans la région se poursuivent, ils pourraient disparaître d’ici quelques décennies. Les éléphants utilisent un important corridor naturel pour se déplacer entre les différentes zones de Mara à la recherche de nourriture et d’eau. En rendant ce couloir gratuit pour la faune et en empêchant le braconnage, les éléphants peuvent obtenir suffisamment de nourriture pour survivre.

 

 

La survie de l’éléphant signifie la survie de Mara. En effet, les éléphants sont des “ingénieurs d’écosystèmes” qui jouent un rôle clé dans la formation de l’environnement naturel dans lequel ils se trouvent. Par conséquent, en contribuant à des projets de conservation dédiés à la surveillance et à la protection des éléphants du Masai Mara, vous contribuez à sauver cette nature sauvage kenyane spéciale pour les générations futures.

 

Soutenir les efforts des médiateurs et des conflits fauniques

 

Comme dans de nombreuses régions du monde, il y a eu un conflit permanent et de longue date entre les Maasai et les prédateurs qui s’attaquent au bétail. Surtout les lions, en raison de la forte opposition des agriculteurs insatisfaits et d’autres facteurs, le nombre de lions n’a cessé de diminuer au cours des deux dernières décennies.

 

 

L’empoisonnement des vautours est étroitement lié à ce problème. En seulement 30 ans, le nombre de vautours dans le Masai Mara au Kenya a été réduit de plus de moitié. Sept des 11 espèces de vautours en Afrique sont menacées. Selon les rapports, 90 % des décès de vautours en Afrique sont causés par la consommation de drogues et l’empoisonnement. Les vautours sont généralement des victimes accidentelles d’empoisonnement. Les humains mettent du poison dans la carcasse pour tuer des prédateurs tels que les lions et les guépards.

 

Comme la grande image, le vautour est une espèce clé et est essentiel pour maintenir le fonctionnement sain et la résilience de l’écosystème du Maasai Mara. Ensuite, sans une population de prédateurs en bonne santé, les animaux sauvages tels que les gnous, les zèbres et les impalas seront obligés de se reproduire et de détruire l’équilibre naturel de la végétation dans les plaines.

 

 

Les efforts de dialogue et de médiation des écologistes avec les membres de la communauté locale sont en cours pour trouver des solutions efficaces pour toutes les personnes impliquées dans ce conflit complexe entre l’homme et la faune. La recherche scientifique a permis aux gens de mieux comprendre le rôle des prédateurs dans l’écosystème plus large de Mara, et les écologistes consacrent leur vie à la réhabilitation des vautours afin que ces oiseaux puissent accomplir leur travail important. En soutenant ce type de projets, vous contribuez à la restauration du Masai Mara en bonne santé.

 

Promouvoir les gens par une participation respectueuse

 

Une partie importante d’un voyage bien orienté est de respecter et de soutenir les communautés, que ce soit en visitant leurs maisons, en participant à des festivals ou en achetant des produits fabriqués localement. Malheureusement, de nombreuses interactions avec la communauté Maasai sont « conservées ». Pouvoir avoir des conversations non scénarisées et informelles avec les guides du Maasai Safari Park sur la culture Maasai et les principales caractéristiques de la communauté est l’expérience la plus éthique et informative.

 

 

Les Maasai sont l’une des rares tribus d’Afrique de l’Est à n’avoir jamais été réduite en esclavage. À ce jour, ils conservent encore des vêtements rouges colorés et des caractéristiques culturelles uniques. En tant que tribu semi-nomade, ils vivent en harmonie et de manière durable avec les animaux sauvages par rapport aux autres tribus. En visitant le village de Marseille, vous découvrirez les traditions anciennes et les luttes contemporaines et l’adaptation à la vie moderne.

 

Cela implique leur voyage vers les manyattas (maisons de boue), un ensemble plus large de villages, y compris la sécurité, les soins de santé, l’éducation et la gestion des ressources, l’élevage et plus encore. L’artisanat et les vêtements masaï sont vendus sur les marchés ruraux, où vous avez la possibilité d’acheter des objets artisanaux authentiques, de rencontrer les créateurs derrière eux et de savoir que vous contribuez à leur bien-être économique.

 

 

Comme de nombreuses communautés indigènes, les Maasai sont une tribu en voie de disparition. Au fil des siècles, ils ont accumulé des connaissances sur l’environnement naturel dans lequel ils vivent. De la compréhension des propriétés médicinales de diverses plantes à l’interprétation des constellations dans le ciel nocturne africain, passer du temps à discuter avec votre guide du Masai Safari Park est une expérience d’apprentissage fascinante. Grâce à une participation active et à un soutien, vous pouvez aider ceux qui connaissent le mieux l’écosystème de Mara à continuer à vivre et à en prendre soin.

 

Par conséquent, lors de vos prochaines vacances, voyagez mieux en choisissant soigneusement la qualité plutôt que la quantité, le vrai bonheur plutôt que la liste de contrôle et l’expérience transformatrice plutôt que le service.